vendredi 15 janvier 2016

Mais qu'est ce que tu fabriques à Munich Sécotine ? De la grosse brioche mousseline !

En vrai, j'aurais voulu te montrer des photos et te raconter un peu de ma nouvelle vie en Allemagne. 

Mais je suis en pleine découverte et j'ai la flemme de faire des photos, surtout depuis que la lumière s'est fait la malle on ne sait où, et que le tandem bonnet/gants sont subitement devenus mes nouveaux meilleurs amis. Sans compter qu'à chaque fois que je veux jeter quelque chose, je dois réfléchir laquelle de mes 6 poubelles utiliser ... Épuisant ... Bref, chaque chose en son temps, et il est plus que temps que je te montre ma grosse brioche, en tout bien tout honneur hein !

La recette est tirée du livre très complet de Marie Chioca et Delphine Paslin, les secrets de la boulange bio. Je ne suis pas très forte en boulange, contrairement à mon amie Manue B. qui nous montre à longueur de semaines ses magnifiques goûters. Alors, quand Marie et Delphine te proposent une grosse brioche mousseline sans trop d'effort (sauf pour la patience ...), sans trop de beurre et avec une mie bien aérée, j'achèèèète !!!

Et je dois dire qu'on n'a pas été déçu, elle est exactement comme promis : grosse, aérée, délicieuse. J'ai même dû me battre pour avoir ma tranche ! Il en restait quand même un bout le lendemain, donc je peux te dire qu'elle se garde au moins une journée :-)




Grosse brioche mousseline

pour un moule à cake de 30cm
- 500g de farine
- 15cl de lait de ton choix, tiède + 1cs pour la dorure
- 80g de sucre + 1 cc pour la dorure
- 70g de beurre pommade + 1 grosse pincée de sel
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 2 oeufs + 2 jaunes

La veille au soir ...

Délayez la levure dans 5cl de lait juste tiède, puis ajoutez 15g de sucre et 35g de farine. Mélangez jusqu'à obtenir un mélange homogène, couvrez et laissez reposer au moins 30 mn à température ambiante. Le mélange doit doubler de volume et se remplir de bulles.

Dans le bol de votre robot (ou un grand saladier si vous utilisez vos petites mains pour pétrir), mélangez le reste de farine et de sucre. Faites un puits et ajoutez les œufs, la levure activée et le reste du lait tiédi. mélangez pour obtenir une pâte homogène et souple. Couvrez, et laissez reposer 15 mn à température ambiante.

Incorporez alors le beurre en trois fois, en attendant qu'il soit bien absorbé à chaque fois. Au bout de 10-15 mn, la pâte doit être douce, lisse et satinée. Transvasez la dans un grand saladier fariné, couvrez d'un film alimentaire ou d'une assiette, et placez au frais pour la nuit (12h).

Le lendemain ...

Huilez un moule à cake, ou chemisez le de papier sulfurisé.

La pâte a au moins doublé de volume. Dégazez la doucement avec le poing, puis pétrissez la doucement 5 mn. Divisez la en huit, formez des petites boules que vous placerez en quinconce dans le moule à cake. Couvrez, et laissez gonfler à température ambiante pendant 1 à 2h, ou jusqu'à ce que la pâte atteigne le haut du moule.

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la cs de lait avec la cc de sucre. Badigeonnez en le dessus de la brioche, puis enfournez pour 35 à 40 mn, jusqu'à ce que la brioche soit dorée et bien gonflée. 

Au sortir du four, la partie la plus difficile : laissez la brioche refroidir dans son moule !





Bon week-end !


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Miam, tu livres demain matin chez les Vikings? Bon en même temps, j'ai le livre aussi, j'ai juste à m'y mettre du coup! C'est chouette de découvrir un nouveau lieu de vie...j'ai hâte de voir des photos! Que des gants et un bonnet, pas 12 couches de laine en dessous ? Petite joueuse, va!!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut souvent un temps d'adaptation avant de faire sien un nouveau lieu de vie .....au moins tu as une excuse ,ton demenagement ... Moi j'ai la flemme sans raison...et pas que pour les photos bisou

    RépondreSupprimer
  3. quelle belle brioche, méga gonflée..
    à tester...

    à très vite pour avoir de tes nouvelles de Munich
    bizzzzzzzzzzz
    manue :)

    RépondreSupprimer
  4. je suis impatiente que tu nous racontes quelques petites choses sur Munich... voici une ville que je ne connais pas.
    En attendant, je te suis très reconnaissante d'avoir partagé cette jolie recette (et courage pour l'hiver allemand avec le soleil qui disparaît de bonne heure : il finira par revenir !)

    RépondreSupprimer
  5. Ha bah merci pour le lien :) Je découvre ton blog et j'espère que ton séjour à Munich se passe(ra) bien. Willkommen alors !

    RépondreSupprimer
  6. Mmmmmmm ! j'espère que tu auras le temps de m'en faire une la semaine prochaine...Mimi

    RépondreSupprimer
  7. Waouh!! J'en veux!!! Je l'ai évidemment repéré mais n'ai pas pris le temps de m'y mettre. On est quand même un peu synchro parce que j'ai posté ce weekend une recette issue du même bouquin: la brioche sans gluten: un délice! Il faut que j'anticipe un peu et que je teste cette belle brioche mousseline au plus vite. Bises et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  8. 6 poubelles! À te lire, ça m'a semblé énorme… mais en y réfléchissant : le verre, le papier, le recyclage, le compost et le reste, eh bien j'y suis presque (mais bon, je préfère la version londonnienne : tout ce qui ne se mange pas va dans la poubelle recyclage, même les films plastique)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...